Selon la circulaire avec no. de protocole 2070.0/28541/2024 du Ministère des Affaires maritimes et de la politique insulaire sur : Mesures supplémentaires lors du transport de véhicules à carburant alternatif (AFV) à bord des ferries à passagers et des ferries de fret", les passagers - propriétaires de véhicules doivent informer le transporteur du type de véhicule dans lequel ils vont voyager et en particulier s'il s'agit d'un véhicule conventionnel ou d'un véhicule à carburant alternatif (AFV).

Dans le cas d'un véhicule AFV, c'est-à-dire a) un véhicule électrique pur ou hybride rechargeable ou b) un véhicule utilisant un carburant alternatif tel que le GPL ou le gaz naturel, le titulaire du permis de conduire doit respecter les obligations suivantes :

1) Pour les véhicules purement électriques ou hybrides rechargeables, le niveau de charge des batteries ne doit pas dépasser 40 % de leur capacité totale lors de l’embarquement.

2) Pour les véhicules à carburant alternatif, tels que le GPL ou le gaz naturel, lors de l'embarquement, les réservoirs ne doivent PAS contenir plus de 50 % de leur capacité totale en carburant.

3) Les véhicules à carburant alternatif ne seront pas chargés à bord des navires si leur système d'alimentation est défectueux et si leurs réservoirs ou accumulateurs n'ont pas été enlevés. De même, aucun chargement ne sera effectué à bord en cas d'avarie avec ambiguïté sur le fait que l’accumulateur est endommagé ou non.

4) La responsabilité de s'assurer que le véhicule n'est pas endommagé ou détérioré au niveau de son système d'alimentation électrique, de ses réservoirs ou de ses accumulateurs incombe uniquement aux propriétaires de ces véhicules et l’armateur peut s'en assurer de la manière qu'il détermine.

5) Les passagers - conducteurs ont l'obligation d'informer immédiatement l'équipage en cas de signal d'alarme provenant de leur véhicule.