Les monuments romains

Patras est parsemée de monuments romains que l’on trouve dans le centre historique de la ville et qui constituent un ensemble archéologique d’une grande valeur historique. Ces monuments qui symbolisent l’essor de Patras sous l’occupation romaine sont l’amphithéâtre, les nymphées, l’aqueduc et le pont de la rivière Milichos.
Construit au Ier siècle après J.-C. sous l’empereur Domitien, l’amphithéâtre (200 m de long sur 90 m de large) est situé à proximité de l’Odéon. C’est là que se déroulèrent les « Kaisareia », épreuves sportives organisées en l’honneur de César, à l’occasion du centenaire de la fondation de la colonie de Patras.
Témoignant de la forte présence romaine, les nymphées sont des constructions du IVe siècle après J.-C. qui servaient de lieu de divertissement. On y trouvait des jets d’eau et des jardins. Plus tard, ces bâtiments furent utilisés comme temples ou cimetières.
L’aqueduc romain, construit à proximité de la forteresse sous la forme d’une digue artificielle, fait actuellement partie du réservoir moderne de la ville. Dans l’Antiquité, on y rendait un culte aux nymphes, les divinités de l’eau. Il fonctionnait selon le principe des vases communicants.