Le temple d’Athéna Nike se trouve sur le côté sud-ouest du rocher sacré. Dans les temps anciens, il avait existé à cet emplacement un temple dédié à la déesse Athéna, dont subsistait le bastion qui soutient le temple. 

Ce dernier fut construit de 426 à 421 av. J.-C., sur les plans de Callicratès. Selon l’histoire, ne pouvant se mettre d’accord sur les plans du temple, les architectes trouvèrent un compromis en créant le bastion de la Victoire, dont l’un des côtés suivait la voie vers les Propylées. Ce plan fut un tel succès à l’époque qu’on l’utilisa aussi pour d’autres bâtiments.   

La construction du temple classique d’Athéna Nike classique s’inscrit dans un grand projet de construction réalisé à l’Acropole, du temps de Périclès.